« L’ami noire » c’est moi ?

Papote, scocieté

Bonjour les amis aujourd’hui je viens vous parler d’un sujet qui me tient à cœur depuis quelques temps voir quelques années…

Les problèmes de race existant en « France « 

Des discussions avec mon entourage me fait remarqué quelques détails de langage, quelques préjugés insérer profondément dans leur façon de voir le monde. Je les avais déjà remarqué mais c’est vrai que là le fait d’en discuter avec eux à cœur ouvert dirons-nous m’a permis devoir de façon plus flagrante ces petits détails de ce qu’on appelle le racisme ordinaire  .

toujours_noir

Je savais déjà que pour une partie de « mes amis » le fait que je sois à moitié africaine; oui a moitié africaine parce que pour eux je suis africaine et pas ivoirienne , était quelque chose  qui les fascinait .

Au fil du temps pour je ne sais quelle raison je me suis vu changer de comportement pour essayer de ressembler à ce qui pour eux serais un comportement de  « véritables africaines » .

Pour la petite histoire je suis née en Cote d’ivoire mais jusqu’à mes 18 ans je ne savais pas a quoi ressembler ce grand pays . A mes 18 ans j’y suis allé pour visiter enfin le pays de mon père . Mais au final je suis resté 2 ans ou 3 ans jusqu’au décès de mon père .

Mais avant cette expérience de 2ans et des poussières je connaissais pas grand-chose de la communauté africaine.

J’ai été élevé par ma mère qui ok est passionné par l’Afrique mais qui n’est pas issue de la communauté « La » communauté .
Elle, elle ma élevée dans ce mélange de culture qui est propre à notre petite île La Réunion . Ou le principe de race n’était pas vraiment une question.

Donc pour moi les comportements que « les Occidentaux » approprie à la communauté africaine n’était pas pour moi des choses flagrante .

images

Dans le même temps où je découvrais ces problèmes lié à ma couleur de peau .  Je me suis fais des amis à la fac , comme vous vous en doutez la bonne grosse partie étaient des personnes issus de « ma » communauté les 40% restant se composait des autres minorités . Mais comprenez aussi dirons-nous 10 % « d’occidentaux » et pour une  partie d’entre eux je n’étais que leur amie noire.

Vous voyez cet ami dont tout le monde parle … » j’ai un ami noir donc ça compte pas… »

Et oui dans l’esprit de certains nous ne sommes que ça l’ami noir du proverbe.
Le plus con dans l’histoire c’est que comme dans ce pays les gens se regroupent par communauté le sentiment de différence est renforcer de chaque côté .

 Moi pendant toutes mes années fac ou presque je ne côtoyer que des personnes issues de « ma communauté »  des Togolais , des Ivoiriens , Guinéens …   J’ai donc par conséquent  intégrer des tics de langage, des recettes … a mon propre comportement et même pour certains quand il me parle dans leur « patois »  je comprends.  Parce que je me suis intéressé aux coutumes des gens qui m’entoure et que  pour moi voyager et apprendre de la culture des autres c’est quelque chose d’important .

Mais du coup le fait que je sois ouverte à la culture de mes amis ma encore plus enfermé dans ce stéréotype d’africaine .

Maintenant je sais faire des allocos , de la sauce graine , de la sauce arachide du poulet bicyclette ….  Avant mes 18 ans je savais même pas que tout ça existait je les manger mais je m’étais jamais vraiment dit que c’était un truc typiquement africain .  Je savais que ça venait d’Afrique mais pour moi c’était un plat super bon a manger quoi c’est tout !!!

Mais pour mes  » amis  » « occidentaux » le fait que j’aille acheter des bananes plantain où que j’achète de la semoule de manioc , renforcer ce sentiment d’exotisme africain qu’il trouvait chez moi

Attention je ne renie pas du tout mes origines je suis très fier d’être africaine .      Bien au contraire parfois je suis plus que patriotique que ce soit envers la Cote   d’ivoire ou la Réunion . Ce sentiment de patriotisme envers mes origine c’est encore plus développé depuis que je me suis installé en Métropole .

Mes parents voyageaient beaucoup , j’ai donc découvert beaucoup de culture différentes.  Et la question de race ne c’était jamais autant posé a moi qu’en métropole .

A cause de discutions comme :

  • Tu  viens d’ou ?
  • De la Réunion
  • la Réunion c’est un pays c’est où ça ?
  • Non c’est pas un pays c’est un département d’outre-mer elle se situe à côté de Madagascar
  • Non tu vois pas Madagascar, Maurice,
  • Bon tu vois l’Afrique de Sud à peu près en face il y a Madagascar , Maurice  les Comores et la Réunion …
  • Ah bon je voyais ça plus à côté des Antilles vue que la plupart des DOM-TOM sont regroupés par là-bas
  • Ah et bien il y a aussi des départements d’outre-mer à côté de Mada , la Réunion et maintenant Mayotte
  • Ok t’a de la chanson, c’est beau  , la chance de grandir là-bas mais sinon tu es originaire d’où en vrai

Et c’est là que je dis que je suis à moitié ivoirienne et à moitié réunionnaise , et là directement le préjugé du couple mixe pointe son nez .

  • Ah c’est cool c’est ta mère ou ton père qui est africain
    C’est mon père mes parents sont tous les deux passionnés par l’Afrique et ont tout les deux travailler dans l’armée . Du coup a un moment donné ils ont fini par se rencontrer .
  • Ah c’est pour ça , je me disais quand même à l’époque ça devais être compliqué quand même de pouvoir venir en France comme ça…
  • Non mais c’est ma mère qui est allé en Afrique . Elle y a vécu 20ans à peu près
  • Ah c’est rare dans ce sens-là c’est plutôt l’inverse la plupart du temps , 20ans c’est long quand même
  • Oui mon père il était pas très fan de la France métropolitaine et à dire vrai ma mère non plus
  • Ah ils son bizarre tes parents , devenir français et ne pas aimé la France plus que ça
  • Ma mère n’est pas devenu français elle l’est de naissance , ma grand-mère est de Dijon et elle née sur un département français .
    Et mon père lui n’a jamais voulu avoir la nationalité française
  • Ah bon ça aussi c’est plutôt bizarre quand même
    ….

Legion
Et celle-là généralement que je commence à m’énerver
Et je vous jure que cette conversation est 100% vrai tout droit sorti de mon messenger Facebook ….

( Bref je sais je me suis égaré mais maintenant vous devez me connaître j’aime bien parler)

Vous voyez c’est ce genre de conversation devenue pour beaucoup banal qui a tendance à m’énerver fortement . Les premières années tu réponds par un sourire pour rester poli au bout de la 5eme ou 6eme année tu réponds même plus . Mais maintenant ça va faire 10 ans que je vis en métropole et je suis arrivé au point de non-retour.

Je commence donc à me « révolter » si on peut le dire. A chaque fois qu’une personne à des propos un peu limite dirons-nous je ne me gêne plus pour le lui faire remarquer et ça dans mon entourage proche ou éloigné les gens n’ont pas  l’habitude qu’on les reprennent  Ce qui au final a tendance tendance à les frustrés , même  les vexé . Alors qu’à la base c’est quand même eux qui ont des propos limites.  Mais vu qu’ils n’on  jamais vraiment eu tendance à entendre les gens les reprendre sur leurs propos ça les perturbe.
Et du coup beaucoup de mes amis qui me prenez pour « un trophée » on dans un premier temps rétorqué avec des propos qui s’appelle « des blagues » selon eux
« Elle sort les griffes la tigresse »
« Elle va le manger tout cru »

Au final ils finissent par être super vexé. Mais la chose positive c’est que j’ai fait un gros tri dans mes amis et aussi que je m’exprime de façon ouverte sur ce problème raciale      Je me dis donc que ça peut contribuer à élargir les consciences de mon entourage.

C’est un début dirons-nous

Je me dis que si chacune des personnes se retrouvant dans la même situation que moi s’exprimer audiblement sur leur ressenti ça sensibiliserait  plus de monde sur ce problème de racisme « ordinaire »

Bon sur ce mes crépinettes je vous dis bon dimanche bonne semaine et vous envoie des tonnes de bon bonne vibes.

 Rendez-vous sur Hellocoton !

18 réflexions sur “« L’ami noire » c’est moi ?

  1. Hello, je comprends très bien ton ressenti. Je viens de la Martinique et je n’ai remarqué ce problème que depuis mon arrivée en Métropole. J’entends souvent des choses erronées et je reprends toujours gentiment les gens. Le plus souvent, quand je dis que je suis noire, on me reprend pour me dire que je suis plutôt métisse car pas très foncée de peau et que ce sont les africains qui sont noirs. Alors que je suis bel et bien descendante d’Afrique ! Je ne veux pas refaire toute l’histoire mais c’est un commentaire que j’ai dû mal à supporter à force de l’avoir entendu. Je pense que tu as raison, si on prend le temps de reprendre les propos de certaines personnes, ça peut contribuer à l’évolution des mentalités.

    J'aime

    1. Oui c’est vrai que nous dans les îles on n’a pas grandi avec cette culture du « toi tu es blanc toi tu es presque blanc toi tu es pas du tout blanc »… on n’a pas vraiment grandi avec tout ces clichés lié à chaque communauté.
      Donc oui le choc il est quand même intense les premières fois.
      Ah bah moi j’ai le problème inverse justement je suis très foncé de peau et pourtant je suis la définition même du mot métisse ,mes parents sont de 2 origines différentes et de 2 types de peau différent. Mais pourtant les rares fois où je dis que je suis métisse les gens me rit au nez et me dit « bah non toi tu es noies tu es africaine »🤔😥😂

      J'aime

  2. C’est chouette de pouvoir t’exprimer sur ce sujet! Mon père est réunionnais. De mon côté même si la réunion c’est bien français je me suis toujours sentie comme issue à moitié d’une autre culture car c’est une autre culture en vrai. J’ai eu une adolescence un peu compliqué car je me cherchais beaucoup par rapport à ça. Aujourd’hui, je trouve ça riche… très riche. Et mon conjoint est aussi ici d’un couple mixte (français/espagnol) et cela ne m’étonne pas en fait. Pour ma part, la fac ça a été mes plus belles années et c’est drôle car en fait toutes mes amies avaient (toutes ou presque) une culture différente. Ce n’est pas un hasard non plus. Malgré le fait que personnellement je sois blanche et que je ressemble plus à une française de souche que quiconque! Bon dimanche et à bientôt 🙂

    J'aime

    1. Bah oui c’est vrai que de par le métissage on a une culture plus large et riche.
      Et selon nos interlocuteurs en face ça devient un avantage ou un inconvénient.
      Comment je l’ai dit, j’ai grandi à la Réunion par conséquent ça a toujours été pour moi un avantage dont j’étais quand même un peu fier😌🙃

      Aimé par 1 personne

  3. Salut !

    J’ai lu ton article avec intérêt.

    En fait, ce que tu décris, pour moi ce n’est pas le problème de la couleur de peau, de l’origine, c’est le problème de la différence.

    Je suis non-voyante, aveugle si tu préfères, c’est pareil et chez nous on dit mirauds ou bigleus, pas de politiquement correct. Bref, en résumé, je n’y vois rien (un peu comme toi, j’ivoirien…). Pardon, cette blague était bien pourrie mais nous elle nous fait marrer.

    Eh bien je connais tout à fait les mêmes problèmes que toi. Les gens bourrés d’a priori qui posent des questions ultra maladroites, qui ont des idées reçues absolument énormes sur mon handicap…
    Moi aussi, je suis la copine aveugle, parfois, avant d’être la copine tout court.
    Et moi aussi, j’ai pu avoir tendance du coup à beaucoup me retrouver avec des personnes atteintes du même handicap que moi, parce que communiquer était plus simple, pour un tas de raisons, et exactement comme tu le décris, le fait de se retrouver dans un groupe de gens qui nous ressemblent renforce encore davantage la différence et les préjugés des autres.

    Bref, ce que je voulais dire, c’est que pour moi il faut faire attention à ne pas toujours crier au racisme, un mot qu’on a beaucoup trop facilement à la bouche de nos jours.
    Bien sûr que le racisme existe, et ce que tu appelles le racisme ordinaire existe aussi.
    De la même façon que dans mon cas, la discrimination et le rejet existent, parfois.

    Mais dans beaucoup de cas, c’est juste de l’ignorance et de la maladresse. Enfin, c’est ce que je crois, je n’essaierai de convaincre personne.
    Mais je crois que plus on se met sur la défensive, plus on empire le problème.
    Donc, je comprends ton agacement croissant et le fait que de plus en plus tu sors les crocs de façon directe, mais je pense qu’il faut aussi faire attention à ne pas confondre racisme ou rejet avec ignorance et maladresse.

    Alors, je sais que c’est chiant hein, d’expliquer les choses, encore et encore, avec patience et bienveillance. Toi tu dois expliquer que tu es française, tu dois expliquer où est la Réunion et comment c’est possible que tes parents se soient rencontrés… Moi, je dois expliquer que oui c’est moi qui me suis maquillée ce matin, que non je ne vis pas dans un foyer pour aveugles, que oui je suis mariée, que bien sûr que je peux travailler, que non je ne vis pas avec une infirmière à domicile… Je te jure, tout ça c’est authentique, des trucs qu’on me demande dansla rue, dans le métro…
    Et ouais, parfois on est fatigués de rester calmes face à des énormités qui ressemblent tellement à du mépris et de l’humiliation.
    Mais voilà, perso je préfère me dire que les gens ne sont pas malveillants et que si je prends le temps d’expliquer, le monde de demain sera peut-être un tout petit peu plus joli que celui d’aujourd’hui.

    Par ailleurs, y’a un truc qui me surprend un peu. Je constate que le nom même de ton blog met l’accent sur une té physique, Une Crépue Banale. Du coup, je vois un paradoxe entre ça et ce que tu dis.
    Perso, si je souhaitais ne plus être perçue comme l’amie noire, ou l’amie crépue, mais comme une personne à part entière, je pense que j’appellerais mon blog d’un nom que je choisirais pour me représenter, rapport à ma personnalité par exemple. Ca me paraît un peu en contradiction en fait, avec ton discours.
    Mais c’est juste une réflexion hein.

    Enfin, c’est dommage, mais il traîne pas mal de fautes dans ton article, des fautes d’orthographe, d’accord, des mots répétés plusieurs fois… C’est dommage parce que ce que tu expliques est super intéressant, mais ça gâche un poil la lecture.

    Bonne continuation en tout cas, et belle soirée !

    J'aime

    1. Bonsoir alors oui c’est vrai c’est une blague qui a l’habitude de faire rire les gens.
      Moi non plus je veux convaincre personne je donne juste mon ressenti et pour le coup je pense pas crier au racisme à chaque propos que les gens sortent.
      Au contraire je préfère que quelqu’un me dit directement je suis raciste plutôt que quelqu’un qui tourne autour du pot au moins tout le monde c’est la position de tout le monde.
      Dans ma famille même j’ai des personnes qui sont totalement raciste qu’il assume très bien devant moi et qui pour le coup de me dérange pas plus que ça, on ne peut pas tous être d’accord.
      Et pour le coup là je suis tout à fait d’accord avec toi très souvent c’est de la maladresse de l’ignorance ou des blagues. Je suis d’accord avec toi aussi mon article peut tout à fait être déclinable je suis l’ami aveugle je suis l’ami roux ( après tout avant ils étaient pas du tout apprécié) je suis l’ami daltonien je suis l’ami autiste
      C’est déclinable dans plusieurs sujets. Mais dans chacun de ces cas moi j’appellerai ça du racisme ordinaire.
      Quand tu fais la remarque une fois on peut dire que c’est l’ignorance quand dans la même conversation tu as 5 clichés l’un derrière l’autre la question se pose.
      Moi j’ai pas fait cet article pour taper sur les gens qui n’aiment pas les noirs et les rouges les petits les grands ou tout autre chose.
      Non moi je fais cet article pour que les gens puissent comprendre que c’est fatiguant de s’entendre dire « ah oui tu as un de tes parents qui est blanc tu as été adopté non? » Ou bien « c’est ta mère qui est blanche mais d’habitude c’est plus l’inverse ah les femmes noires elles ont tendance à vouloir se sortir de la misère en épousant un homme blanc » Ou encore quand j’habitais en Guadeloupe et que je revenais en vacances en métropole et qu’on me demander où j’habite et que je répondais que j’habitais en Guadeloupe. Les gens me demander c’est dans quel pays pour après pour certains d’entre me dire mais « tu es sûr que c’est en France il y a pas beaucoup de blanc quand même dans les reportages qu’on voit ».
      Et pour le coup j’en ai encore des tonnes de comme ça. Si pour toi ce n’est pas du racisme ordinaire j’aimerais bien connaître ta définition du mot raciste ordinaire. Ça m’aidera peut-être à comprendre les réactions des autres après tout c’est peut-être moi qui suis dans le faux.

      Ah oui et pour mon nom de blog une crepus banale. J’ai choisi ce nom tout simplement parce que je parle beaucoup de cheveux crépus.
      Et j’aime bien que dès le début les gens savent de quoi on va parler principalement et c’est aussi pour ça que j’ai précisé que j’étais dyslexique parce que c’est sûr il y aurait des fautes de temps en temps.
      Si j’avais un blog qui parlait principalement de mode j’aurais appelé ça « la penderie à zaza » où « les friperie de Zabeth »…

      Désolé du retard de la réponse j’étais en voyage d’affaires et en plus j’avais perdu mon téléphone.
      Bonne soirée Biz

      J'aime

  4. Ton article est très intéressant; Il permet de pointer le doigts sur des énormités qui passent pourtant pour des lieux communs; Comme tu le dis avec le temps on fini par faire le tri dans son entourage… toutefois il faut toujours en parler pour mettre les gens face à certaines bêtises ou stéréotypes.

    J'aime

    1. Cc,
      Oui il faut continuer a le dire ça finira peut-être un jour pour les générations futures😂 à rentrer dans les mœurs.
      Après toutes ces stéréotypes sont rentrés au fur à mesure dans le langage courant au fil des années. Pourquoi ne pourrait-on pas le faire aussi.

      Aimé par 1 personne

  5. Je pensais pas qu’on pouvait poser ce genre de question !! En fait les gens sont pétris de clichés, et certains croient bien faire, alors qu’ils sont juste maladroits et lourds dans leurs remarques et dans leurs blagues !!

    J'aime

    1. Oui c’est vrai que pour beaucoup c’est juste des blagues mais il faut quand même l’avouer si on fait remarquer à une personne pendant 3 ou4jours que sa frange est coupée de travers alors qu’elle sort juste du coiffeur.
      Il y a quand même beaucoup de chance que cette même personne s’énerve un peu.
      Bah là c’est « pareil » sauf que pour le coup on peut pas retourner chez le coiffeur pour rattraper la mèche 😁😅

      J'aime

  6. Tu as tout à fait raison de t’exprimer sur un tel sujet ! Le racisme, mais toutes les inégalités en terme générale me révoltent. Je ne comprends pas que l’on puisse faire une différence entre des personnes juste en fonction de leur couleur de peau ! Vraiment je comprends pas…Ce que ej trouve vraiment intéressant avec ton article c’est ce concept de racisme invisibilisé. C’est tellement « courant » qu’on y fait plus attention et qu’on appelle ça des blagues sauf qu’au fond ça reste du racisme…C’est une belle initiative que d’en parler ainsi à coeur ouvert ! je garde espoir qu’un jour ça s’arrangera !

    J'aime

    1. Oui c’est vrai qu’après on parle souvent du « grand » racisme.Voir quelqu’un qui est dans la rue qui te traite « sale handicapé » de « sale noir » ou de » gitans »
      Et on parle moins de la petite blague tu es antillais tu dois savoir danser le zouk. J’ai même une collègue un jour la veille de mon départ d’un voyage en Côte d’Ivoire qui m’a regardé droit dans les yeux et m’a demandé  » il y a des ouvres boîtes là-bas ou tu vas là »
      Ça porte un sourire c’est vrai mais au bout de la 10e réflexion dans la semaine on sourit moins😥🤔😓

      J'aime

  7. Ton article est vraiment intéressant et aussi triste dans le fond. Je trouve ça horrible que des aient une mentalité aussi reculé et se permettent de dire de telles choses… Mais je ne suis pas étonnée ! Pour te parler de mon expérience un petit peu, je suis française/turque. Mais j’ai grandi en grande partie avec la culture indienne (grâce au copain de ma mère de l’époque) et anglo-saxon (par pure passion). Je n’avais que des amis du quatre coin du globe (Mali, Egypte, Chine, Ukraine, Inde, …). Je suis habituée à toutes les cultures et rien ne m’étonne. Mais j’ai remarqué, avec certaines personnes de mon entourage qui sont né en France et qui n’ont pas l’habitude des autres cultures, qu’ils avaient des propos parfois assez blessant. Je me sens toujours gênée quand ils me balançant « ah tu es turque toi ? Du coup tu sais faire des kebabs ? » ou alors « t’aimes bien la culture indienne ? Les vendeurs de roses ? »… Je trouve ça extrêmement blessant et je trouve ça même assez raciste. Moi, qui suis habituée à toutes les cultures, je ne comprend pas comment on peut résonner de la sorte… Nous sommes en 2018 et à un moment il va falloir sortir de sa grotte et accepter que chaque culture est différente 🙂 Ce n’est pas parce que c’est différent que c’est forcément bizarre. Au final, les personnes extérieures peuvent elle aussi trouver la culture de la personne étrange. Bon je m’arrête là, parce que c’est un sujet où j’ai beaucoup de choses à dire haha.
    Merci pour cet article en tout cas ! J’espère que ça permettra à des gens d’ouvrir les yeux et d’enfin arrêter ce genre de réflexion 🙂
    Bisous.

    J'aime

    1. Je suis tout à fait d’accord avec toi .
      1. le mélange de culture pour moi c’est extra on m’a choisi oui mais toi c’est normal tu viens d une île.
      2. On est pas des stéréotype ni des caricatures dans la vraie vie.
      3. L’ouverture d’esprit n’a pas été « inventé » pour rien quand même.
      Mais bon il faut y aller au fur et à mesure peut-être un jour on y arrivera. 😂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s